Site compatible :  


Yvert et Tellier

 Scoop(s)


Rendez-vous les 9 et 10 mars 2019 pour la "Fête du Timbre", dont le thème sera cette année celui de l’élégance automobile.

Fête du Timbre 2019

Une Citroën Type A Torpedo


 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France




 "Un siècle d’histoire postale du chef-lieu de canton du Bazois"


Photo du propriétaire de la collection

Collection appartenant à M. Denis BOUDOT

et ayant concouru en compétition nationale

Présentée en classe :  CL1/HIS - Classe inconnue

Cette collection a participé au championnat suivant :

►  PLANETE TIMBRE 2014  :  78 pts - Grand Argent


CHÂTILLON EN BAZOIS
Bureau de distribution en 1825 - Direction en 1835
HISTORIQUE DE LA VILLE
Châtillon en Bazois appartenait au Xème siècle à Landry, comte de Nevers. Il le donna en apanage à son quatrième fils Robert en 972. Il devint ainsi le fondateur de la dynastie de Châtillon qui s’éteindra vers 1370 au décès de Jean V, dont on peut voir la pierre tombale dans l’église. Agnès, soeur de Jean V, fit passer Châtillon dans la famille de Rochefort. A partir de là, l’absence d’héritiers mâles multiplia les familles possédantes : Chandio, Pontaillier, de Rochefort (du comté de Bourgogne, différente de la première famille de Rochefort).
Vers 1667, Châtillon fut vendue à un gentilhomme hollandais, Cornelis Van Aerssens van Sommeldijck, époux de Marguerite du Puy-Montbrun, pour 185000 livres. Elle fut revendue à la famille de Béthune-Chabris vers 1720, puis en 1735 à Léonor-Armand de Pracomtal. Le dernier représentant de cette famille, propriétaire du château et de nombreuses terres, est décédé en 1970.
Pendant l’Ancien Régime, Châtillon n’était qu’un petit bourg dépendant du château. Après la Révolution, le village devint un centre administratif et fut érigé en commune en 1790. Son développement s’est fait surtout au XIXème siècle, avec la construction des routes, du canal du Nivernais, de la voie ferrée (désaffectée depuis longtemps) et des maisons bordant l’actuelle rue principale.

Il vous reste à découvrir l’histoire postale d’une ville ayant longtemps eu une rivière sans pont et un pont sans eau : Les habitants ayant préféré forcer l’avenir en construisant un pont pour le futur Canal du Nivernais alors qu’ils devaient passer à gué la rivière Aron.





  La collection dans ses cadres



Cadre N° 1

Cliquez sur l’image si vous voulez la voir en plein écran



chatillon1.jpg

Page 1


chatillon2.jpg

Page 2


chatillon3.jpg

Page 3


chatillon4.jpg

Page 4


chatillon5.jpg

Page 5


chatillon6.jpg

Page 6


chatillon7.jpg

Page 7


chatillon8.jpg

Page 8


chatillon9.jpg

Page 9


chatillon10.jpg

Page 10


chatillon11.jpg

Page 11


chatillon12.jpg

Page 12


chatillon13.jpg

Page 13


chatillon14.jpg

Page 14


chatillon15.jpg

Page 15


chatillon16.jpg

Page 16



Cliquez sur l’image si vous voulez la voir en plein écran







 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier         




Mentions légales...
Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation, notre politique de préservation des données personnelles et le fait que nous utilisons dans certains cas des services additionnels permettant d’améliorer nos services (accès à YouTube et à Google Maps). Pour plus d’informations, cliquez sur le bouton "Mentions Légales".