Site compatible :  


Yvert et Tellier


 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France

 LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES DE TIMBRES


Il y a "timbre-poste" et "timbre-poste" : derrière ce qualificatif générique se cache en effet plusieurs types de timbres-poste qui se distinguent par l'usage qu'on en fait.


Certains sont vendus au grand public pour qu'ils puissent affranchir leur courrier ; d'autres sont plus spécifiquement réservés aux professionnels pour affranchir du courrier envoyé en grand nombre ; d'autres enfin sont réservés aux services internes des administrations postales. Il existe enfin, aux marges du service postal, d'autres types de timbres assimilés à des timbres-poste.





    Les timbres d'usage courant :


Ce sont des timbres, en général de petit format, qui sont imprimés en très grandes quantités et les plus aisément disponibles (dans les bureaux de poste mais aussi dans les bureaux de tabac et autres revendeurs).

  • En général ils sont émis en séries du même type. Les timbres de la série ont des valeurs faciales différentes qui correspondent aux principaux tarifs postaux en vigueur.

  • Une série de timbres d'usage courant est émise sur plusieurs années et en de multiples conditionnements.
Timbres d'usage courant
Les différents types de timbres d'usage courant émis en France de 1849 à 2005.


    Les timbres commémoratifs et les "beaux timbres" :


Timbre du premier homme sur la Lune
Timbre émis par les Etats Unis commémorant les premiers pas de l'homme sur la Lune en 1969
Ces timbres, en général de grand format, sont émis pour commémorer un événement particulier ou pour mettre à l'honneur un sujet ou un thème particulier. Aujourd'hui on les appelle "beaux timbres".

  • Ils ont une durée de mise en vente plus réduite (de quelques mois à un an en général) et des tirages relativement réduits ... au risque qu'ils soient épuisés s'ils rencontrent le succès.

  • Ils sont émis au cas par cas ou par séries homogènes ("hommes célèbres", "animaux", etc.) en feuilles ou en carnet.


    Les timbres avec surtaxe :

Timbre Croix-Rouge 1916
Premier timbre à surtaxe, émis en 1916, dont la surtaxe est destinée à la Croix-Rouge
Ces timbres, qui font aussi partie de la catégorie "commémoratifs" ou "beaux timbres", sont vendus avec une surtaxe spécifique - explicitement indiquée - qui se rajoute à leur valeur faciale pour former leur prix d'achat (mais cette surtaxe n'entre pas dans le calcul du pouvoir d'affranchissement du timbre).

  • Ils sont émis en tirages limités et vendus durant des périodes assez courtes.

  • Le produit de la surtaxe est reversée à une organisation caritative. En France cette surtaxe est reversée à la Croix-Rouge française.






    Les timbres de poste aérienne :


Timbre de poste aérienne
Timbre "poste aérienne" commémorant l'aviatrice Jacqueline Auriol
Ces timbres sont normalement destinés à être utilisés sur du courrier transporté par voie aérienne. Leurs sujets se rapportent, dans l'immense majorité des cas, au domaine de l'air et de l'aviation.

  • Du fait du surcoût longtemps élevé des taxes postales pour le courrier transporté par voie aérienne, les valeurs faciales de ces timbres sont souvent élevées.

  • Dans la réalité, sauf dans quelques rares pays, tout timbre-poste peut être utilisé pour affranchir du courrier destiné à être transporté par voie aérienne. A contrario les timbres "poste aérienne" peuvent être utilisés pour affranchir du courrier qui n'utilise pas le transport aérien. Les timbres de "poste aérienne" sont donc sans réelle spécificité ... mais ils sont souvent jolis et leurs figurines font rêver.



    Les timbres préoblitérés :


Timbre préoblitérés
Timbres préoblitérés sur le thème des jeux de cartes
Ces timbres sont destinés à être utilisés sur du courrier expédié, en grand nombre, par des entreprises ou des administrations.
Comme ils sont pré-oblitérés il n'est pas nécessaire de réaliser l'opération d'oblitération dans les centre de tri, d'où un gain de temps.

  • Ces timbres ne sont pas vendus dans les bureaux de poste mais via des circuits particuliers destinés aux professionnels.

  • Ce peut-être des timbres-poste normaux sur lesquels on a imprimé, a posteriori, une marque d'oblitération spéciale. Dans d'autres cas ce sont des timbres dont les figurines sont spécifiques et qui sont "pré-oblitérés" dès leur fabrication.

  • Aujourd'hui ces timbres ont des valeurs faciales qui correspondent à des tarifs spéciaux, généralement réduits.

  • Seuls quelques pays proposent des timbres préoblitérés : les principaux sont la France, les Etats Unis et le Canada.



    Les timbres taxe :


lettre taxée
Lettre taxée (1,5 fois le port) pour cause de réexpédition (courrier refusé)
Ces timbres sont destinés à matérialiser, sur un courrier en cours de traitement, des taxes supplémentaires dues : taxes pour insuffisance d'affranchissement, taxe de réexpédition, taxes diverses, ...

  • Ces timbres sont destinés au services internes des administrations postales. Ils ne sont donc pas vendus dans les bureaux de poste ... et on ne devrait pas en obtenir à l'état neuf.


  • Les conditions dans lesquelles ces taxes spécifiques sont calculées sont assez complexes et parfois peu documentées ... plaisir garanti pour un philatéliste féru de l'étude des tarifs postaux ... surtout lorsqu'il s'agit d'une taxe qui doit être acquittée à l'étranger.

  • Certains pays n'ont jamais émis de timbres-taxe. Les taxes dues sont directement écrites, à la main, sur le courrier litigieux.



    Les timbres de service :


lettre de service
Lettre expédiée - en recommandé et avec le service "Express" - par une administration de l'ex-Allemagne de l'Est
Ces timbres sont destinés à être utilisés par les administrations, nationales ou locales, pour l'affranchissement de leurs courriers. Cela afin d'assurer un meilleur contrôle de l'usage de timbres-poste dans ces organismes et qu'ils ne soient pas détournés à des fins personnelles.




  • Sauf exceptions, ces timbres ne permettent pas de bénéficier de tarifs postaux préférentiels.



  • De nombreux pays n'ont jamais émis de timbres de service ou alors l'ont fait que dans de rares cas (en France une seule série est répertoriée). Ils sont par contre nombreux dans d'autres pays (comme l'Allemagne jusqu'en 1945).

  • Les administrations internationales comme l'ONU, l'Unesco, etc. émettent des timbres qui sont autant de timbres de service.



    Autres catégories de timbres :


Il existe encore d'autres catégories de timbres ... plus ou moins à vocation postale mais souvent assimilés à des timbres-poste. Parmi ces catégories on peut citer :

  • Timbre télégraphe
    Un timbre télégraphe émis au cours du Second Empire
    Les timbres-télégraphe qui étaient utilisés dans certains pays pour acquitter l'acheminement d'un télégramme.














  • Timbre téléphone
    Un timbre téléphone était avant tout un bulletin autorisant une communication
    Les timbres-téléphone qui n'avaient rien de postal puisqu'il ne s'agissait que de bulletins qui autorisaient l'utilisation du service téléphonique, encore balbutiant à la fin du XIXème siècle.
    Il faut dire qu'à cette époque La Poste s'appelait PTT (Postes, Télégraphes et Télécommunications).






  • Timbre journal
    Un timbre journal apposé sur la feuille du journal avant son impression pour être annulé par l'encre d'impression (oblitération typographique)
    Les timbres pour journaux : destinés à l'affranchissement des journaux expédiés en province. Pour gagner du temps ces timbres étaient directement collés sur la feuille vierge du journal et annulés lors de l’impression du journal.














  • Timbre téléphone
    Timbres réalisés sur initiative de la chambre de commerce de Tarbes, pendant les grèves de 1968, pour acheminer du courrier d'entreprise par d'autres moyens que les services postaux en grève
    Les timbres de grève : il s'agit de timbres, mis en service à la suite d'initiatives plus ou moins officielles, destinés à affranchir du courrier qui ne pouvait pas être acheminé par le service postal officiel du fait de grève.












  • Timbre fictif
    Timbre fictif oblitéré avec soin par un apprenti postier
    Les timbres fictifs : il s'agit de simili-timbres utilisés sur du pseudo-courrier dans les centres d'instruction des employés de La Poste afin de les former au travail de l'affranchissement et du tri du courrier.









On distingue aussi les timbres-poste selon la période où ils ont été émis. Dans ce cas on divise l'ère philatélique en 3 périodes :

  • Les timbres classiques émis au XIXème siècle. Ce sont aujourd'hui les "vedettes" toujours très recherchées.
  • Les timbres semi-modernes émis globalement de 1900 à la Seconde Guerre Mondiale (en France, pour des raisons de commodités on étend cette période jusqu'au 1.01.1960, date du changement de monnaie d'ancien franc en nouveau franc). Cette période a aussi une certaine cote auprès des philatélistes parce qu'elle correspond à l'âge d'or du "beau timbre".
  • Les timbres modernes émis depuis. Ce sont les plus nombreux et les plus variés.






 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier      








Mentions légales...
Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation, notre politique de préservation des données personnelles et le fait que nous utilisons dans certains cas des services additionnels permettant d’améliorer nos services (accès à YouTube, à Google Maps ou à Open Street Map). Pour plus d’informations, cliquez sur le bouton "Mentions Légales".