Site compatible :  


Yvert et Tellier


 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France

 COMMENT MANIPULER ET STOCKER LES TIMBRES ?


Un timbre-poste est un objet fragile ....

D'abord il est en papier, parfois très fin, et comme tout le monde le sait le papier c'est fragile : ça se déchire, ça se plie, ça se troue, ...
Il y a une figurine imprimée dessus ... et les couleurs utilisées pour l'impression ont parfois la fâcheuse tendance à virer à la lumière ou à se délayer dans l'eau.

Ensuite un timbre-poste comporte, en général, sur son pourtour des dents. Celles-ci, si on n'y prend pas garde, ont tendance à se plier, à disparaitre, à ternir, etc... surtout celles qui sont aux coins des timbres.

Coté verso ce n'est pas mieux : les timbres neufs comportent une gomme qui ne demande qu'à coller dès qu'il y a de l'humidité. Mais parfois la gomme se révèle instable et se ternit ou change de couleur ou d'apparence. Dans certains cas, mal dosée, elle attaque le papier du timbre.
Les timbres oblitérés n'ont pas ces soucis mais de mauvaises conditions de stockage font que leur verso peut montrer des traces de taches ... et ils sont souvent amoindris par des restes de charnières (parfois plusieurs restes empilés les uns sur les autres).

Le timbre-poste est donc un objet qui doit faire l'objet de toutes les attentions si on veut le conserver en bon état.

Si des précautions sont prises, le timbre-poste peut traverser des décennies voire les siècles et conserver un état de fraicheur étonnant.




    Comment manipuler les timbres-poste ?


REGLE N° 1 :  Ne jamais toucher un timbre avec les doigts !!!
En toutes circonstances, que ce soit pour ranger un timbre dans un classeur ou un album ou plus longuement l'examiner à la loupe, il faut utiliser une pince adaptée.


Tenir un timbre entre ses doigts c'est prendre le risque qu'il s'imprègne de sueur ou d'infimes impuretés qui, avec le temps, détérioreront le papier et/ou la gomme.


Attention : Penser à nettoyer la pince que vous utiliser de temps en temps.



    Comment débiter les timbres-poste entre-eux ?


Dans de nombreux cas les timbres sont disponibles en feuilles ou en morceaux de feuilles. Le problème vient du fait qu'il faut débiter cet ensemble de timbre pour obtenir un timbre isolé.
Les dentelures sont là pour faciliter cette opération de détachement mais, si on n'y prend pas garde, on peut casser une ou plusieurs dents du timbre lors de cette opération voire déchirer une partie du timbre.


Pour éviter ces dégâts "définitifs" il faut :
  • Plier la feuille de timbres au niveau d'une ligne ou d'une colonne de dentelures. Cela a pour effet de réduire la résistance du papier à ce niveau. Une rangée de timbres est donc présélectionnée.
  • Détacher selon ce pli le timbre situé à l'extrémité de la ligne ou de la colonne. La découpe doit se poursuivre au delà du timbre à dégager.
  • Plier le timbre, maintenant libre sur 3 de ses cotés, de manière à affaiblir la dernière dentelure non découpée.
  • Détacher le dernier coté.




    Comment décoller un timbre d'une enveloppe ?


Pour obtenir de nouveaux timbres il faut souvent les détacher des objets postaux sur lesquels ils ont été collés en tant que marques d'affranchissement.
Cette opération, qu'il faut fréquemment renouveler, est assez fastidieuse et doit être réalisée avec soin pour obtenir de bons résultats.

Avant de se lancer dans cette opération il faut être certain de disposer des objets suivants :
  • Un récipient pouvant contenir de l'eau de petite taille (coupelle, bol, bac à fond plat).
  • Une pince à timbres.
  • Une paire de ciseaux.
  • Des feuilles de papier buvard blanc.






Une fois ces pré-requis vérifiés, l'opération de "décollage" peut commencer.
  • Découper les supports de timbres en prenant une marge autour des timbres à récupérer.
  • Plonger les fragments d'enveloppe comportant les timbres dans le récipient d'eau (eau tiède de préférence).
  • Attendre quelques minutes et vérifier de temps en temps que les timbres se décollent naturellement de leurs supports.
  • Dès que c'est possible, détacher délicatement le timbre de son support.
  • Déposer les timbres sur du papier buvard, face collante vers le haut.
  • Si nécessaire, frotter la partie collante avec un papier absorbant pour éliminer les résidus de colle.
  • Une fois sec, les timbres sont en général gondolés. Il faut alors les mettre à plat entre deux feuilles de papier blanc et poser au-dessus un gros livre pendant quelques heures.
  • Profiter de l'opération pour vérifier que le timbre n'est pas détérioré.


Attention :
  • Si des timbres sont collés sur des supports de couleurs différentes ne cherchez pas à les décoller dans le même bain d'eau : les couleurs des supports pourraient déteindre sur les autres timbres.

  • Certains timbres ne supportent pas l'eau : les encres utilisées pour l'impression se dissolvent au contact de ce liquide.

  • Le processus décrit ne s'applique pas aux timbres autocollants récents car ils utilisent des colles qui ne se dissolvent pas dans l'eau. Certaines sociétés de matériels philatéliques proposent des produits liquides spécifiques qui permettent de décoller ce type de timbres.



    Stocker les timbres-poste


Une fois acquis ou récupéré sur une enveloppe, il faut rapidement stocker le timbre-poste dans un endroit sûr. Cela avant même de penser à son emplacement de stockage définitif.

Il faut donc disposer d'un classeur de timbres de stockage temporaire adapté.

Ce classeur devra :
  • Être assez vaste pour pouvoir faire un pré-tri (chaque page ou ensemble de pages pour des types de timbres différents).
  • Être doté de bandes de rangement de bonne qualité pour ne pas détériorer les timbres.

Pensez à stocker vos albums dans des pièces aérées et peu humides. L'humidité ambiante risque en effet de s'immiscer dans les albums et imprégner les timbres (apparition de tâches, timbres qui se collent aux pages de classeur ou d'album, etc.).

Attention : Les bandes plastifiées des classeurs récents sont parfois coupantes et peuvent détériorer un timbre si on manipule ce dernier sans précaution.




 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier      








Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation, notre politique de préservation des données personnelles et le fait que nous utilisons dans certains cas des services additionnels permettant d’améliorer nos services (accès à YouTube, à Google Maps ou à Open Street Map). Pour plus d’informations, cliquez sur le bouton "Mentions Légales".