Site compatible :  


Yvert et Tellier


 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France

 LES DIFFÉRENTS TYPES DE COLLECTIONNEURS


jeunes collectionneurs
Derrière le mot "philatélie" il y a les "philatélistes". Mais derrière ce qualificatif générique se cachent de grosses différences ... qu'il ne faut pas exagérer non plus.

La philatélie et plus précisément la pratique philatélique est multiforme : il y a autant de manières de collectionner les timbres qu'il y a de collectionneurs. Cela va de la plus simple, le collectage qui consiste à récupérer tous les timbres possibles et à les classer dans un album, jusqu'à la plus érudite, assimilable à une vraie "science du timbre" en passant par toutes les strates intermédiaires (collections ciblées, spécialisées voire personnalisées, présentations destinées à la compétition, etc.).


En fait "entrer en philatélie" est le début d'un long processus qui fait passer le philatéliste par plusieurs étapes. Sachant que, en fonction de ses goûts, de ses thèmes de prédilection, de son intérêt ou non pour la recherche, un philatéliste peut se contenter de rester un philatéliste généraliste - un "collectionneur" au sens strict - ou, au contraire, se spécialiser et ainsi devenir une source de conseils pour ses congenères voire devenir un expert reconnu dans un domaine bien précis.

Il ne faut pas oublier que la philatélie est avant tout un loisir, un "hobby" - et devrait le rester - et que, dans ces conditions, chacun peut collectionner comme il l'entend, pour son plus grand plaisir.



 LES DIFFÉRENTES ÉTAPES DU PARCOURS D'UN PHILATÉLISTE


 LE PHILATÉLISTE COLLECTIONNEUR


Le collectionneur de timbres
Tout philatéliste commence par être un "collectionneur de timbres". Et il le reste probablement tout le reste de sa vie même s'il se spécialise ensuite.

"Collectionner" c'est, selon la définition même : "Réunir systématiquement, rassembler peu à peu, grâce à des choix successifs, un nombre théoriquement non limité d'objets ayant certains points communs, en raison de leur valeur scientifique, artistique, esthétique, documentaire, affective ou vénale".

Rapporté à la philatélie il s'agit donc d'accumuler, dans le temps, des timbres-poste en fonctions de différents critères qui sont propres au collectionneur.



Tout philatéliste a débuté ainsi : il a commencé par collectionner ... et souvent, même s'il s'en défend parfois, il conserve toujours et entretient une collection de timbres dans ses armoires.

Tout philatéliste peut en rester là et continuer à accumuler les timbres qui correspondent à ses critères ... et c'est déjà une tâche assez prenante pour satisfaire plus d'un. Le travail de recherche que cela demande, celui de classement rapidement nécessaire, l'effort financier que cela peut induire, ... tout cela doit inspirer le respect même si on accole souvent le qualificatif de "boucheur de cases" à ces collectionneurs qui forment les gros bataillons de philatélistes.


Le collectionneur de timbres
On rencontre dans tous les clubs philatéliques, dans toutes les manifestations philatéliques ces collectionneurs qui font le bonheur des négociants à qui ils achètent tous les timbres qu'ils n'avaient pas encore réussi à se procurer. Et le presse se fait souvent l'écho de ces collectionneurs qui ont réussi à accumuler, au fil des ans, des dizaines de milliers de timbres ... et qui sont toujours à la recherche du "manquant".



 LE PHILATÉLISTE CHERCHEUR


Le philatéliste
Souvent, cependant, le collectionneur se mue progressivement en un "chercheur". Il ne se contente plus de seulement d'accumuler le plus possible de timbres. Il souhaite donner un sens plus profond à sa collection.







Plusieurs voies s'ouvrent à lui :
  • Il peut chercher à connaître plus précisément les conditions dans lesquelles tel timbre ou telle émission ont été créés et utilisés. Ou, au contraire, il peut chercher à étudier les conditions de réalisation du service postal durant certaines périodes charnières de l'histoire.
  • Il peut aussi chercher à présenter et expliquer un "thème" qui lui est cher en s'appuyant sur les différentes ressources philatéliques (timbres, oblitérations, courriers, etc.) qu'il arrivera à trouver ... ce qui n'est pas toujours aisé.
  • Il peut enfin étudier des domaines moins courus de la Galaxie philatélique afin de les faire connaître au plus grand nombre.

Une page de présentation philatélique
Dans tous ces cas il se produit un changement profond dans sa manière d'appréhender la philatélie. Alors que le fait d'accumuler des timbres-poste est essentiellement un "plaisir solitaire", le fait de chercher à approfondir ses connaissances sur des timbres, un service postal ou sur un thème quelconque oblige à s'ouvrir aux autres.
  • Il y a certes toujours une phase de recueil des objets qui seront étudiés. Cela ne peut se faire qu'après avoir étudié en profondeur le domaine que l'on souhaite mettre en valeur. Ce qui nécessite souvent l'achat de documentations sur le sujet et des échanges avec d'autres personnes intéressées par le même sujet. La phase de recueil "ciblée" peut prendre des années.
  • Il faut ensuite créer de toutes pièces ce qui constituera au final le résultat de ses recherches : un présentation de documents philatéliques, potentiellement de tous types, qui doivent former un ensemble cohérent et pédagogique.
  • Le but ultime étant, normalement, que cette présentation soit montrée au plus large public afin que les fruits de cette recherche apportent de nouvelles connaissances dans le domaine philatélique ou sur le thème d'étude choisi. Dans certains cas le résultat final de cette recherche peut aboutir à l'écriture d'un ouvrage spécialisé.

Le chercheur à toute liberté pour présenter comme il le souhaite les documents issus de sa recherche. Une telle présentation peut être réduite à quelques pages ou, au contraire, occuper des albums entiers. Dans tous les cas la présentation constituera une œuvre originale. Les seules contraintes étant que l'ensemble doit être agréable à lire et pédagogique. Pour cela elle doit se conformer aux règles de présentation et de narration que l'on retrouve peu ou prou dans tous les autres domaines d'activité où il s'agit de raconter une histoire ou présenter les résultat d'une recherche.



 LE PHILATÉLISTE COMPÉTITEUR


Un championnat philatélique
Le hall principal d'une compétition philatélique de haut niveau : des dizaines de présentation, de tous types, sont proposées au public et au jugement d'un jury.
Dans certains cas, des philatélistes souhaitent confronter leurs présentations à d'autres et au jugement d'un jury afin d'avoir le plaisir de voir les valeurs de celles-ci reconnues.









Le philatéliste devient donc un compétiteur qui accepte de se plier à certaines règles, de fond comme de forme - comme dans tout autre type de compétition sportive ou artistique - afin que ses présentations participent aux différentes compétitions philatéliques organisées à tous les niveaux (local, départemental, régional, national voire international).


Une page thématique
Une page de présentation sur le thème de la pomme de terre ... il fallait y penser.
Les expositions philatéliques sont les lieux par excellence où un philatéliste peut, en étudiant les présentations qui correspondent le mieux à ses centres d'intérêt, parfaire ses connaissances philatéliques.
Plus généralement ce peut être aussi l'occasion de découvrir de nouvelles idées de recherche et de collection.



Surtout ne pas oublier qu'il n'y a pas d'exclusive : on peut être à la fois un collectionneur pointu dans un domaine, un amateur éclairé dans d'autres tout en restant un "boucheur-de-cases" au quotidien.

Dans le domaine de la philatélie il y en a pour tous les goûts et - surtout - il y a une manière de collectionner les timbres adaptée à l'investissement (dans tous les sens du terme) que chacun est prêt à réaliser : Simple passe-temps pour certains, c'est une source d'intérêt et d'enrichissement pour d'autres et une passion - parfois dévorante - pour quelques uns. Chacun a sa manière d'aimer les timbres, d'être "philatéliste", et il n'y a pas de petite ou de grande philatélie, il y a "des philatélies" qui se complètent harmonieusement.

Que serait un sport - quel qu'il soit - s'il n'y avait que des champions internationaux ? Ce sont ces derniers qui assurent la notoriété du sport en question, mais, d'un autre coté, n'y a-t-il pas parfois plus de passion dans une rencontre entre 2 équipes locales de football que dans certains matchs de coupe de monde ?




 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier      








Mentions légales...
Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation, notre politique de préservation des données personnelles et le fait que nous utilisons dans certains cas des services additionnels permettant d’améliorer nos services (accès à YouTube, à Google Maps ou à Open Street Map). Pour plus d’informations, cliquez sur le bouton "Mentions Légales".