Site compatible :  


Yvert et Tellier

 Scoop(s)


La Fête du timbre 2018 aura lieu les 10 et 11 mars dans plus de cent villes en France.
Un nouveau thème sera lancé à cette occasion pour une durée de 4 années : l’automobile et, plus particulièrement pour 2018, "l’automobile et le sport".

Véhicule de collection

 Recherche


    Une personne
          ( par son nom et/ou son prénom )

    Une association
          ( nom complet ou non, ou sigle )




 Accès rapides


Agenda de la FFAP

Revue de presse

Emissions de timbres



Accès aux groupements et associations via la carte de France




    "Léonard Fujita (1886 - 1968) ’Le quai des fleurs - Notre Dame’"


Emission Léonard Fujita (1886 - 1968) ’Le quai des fleurs - Notre Dame’

Date de mise en vente : 26/01/2018

Format de vente : Timbre émis en feuille

Faciale : 1,90 €


Fils d’un général de l’état-major impérial, descendant de samouraïs, Tsugouharu (puis Léonard) Foujita (Tokyo 1886-Zurich 1968) se révèle dès l’enfance un dessinateur prodige. À l’École des beaux-arts de Tokyo, il s’initie à la tradition nationale comme à l’art occidental.
Auréolé de ses premiers succès de portraitiste, il fait le grand saut et s’installe à Paris en 1913. Aussitôt présenté à Picasso, il découvre l’art du douanier Rousseau. Il décide alors d’oublier tout ce qu’il a appris, pour ensuite tenter une singulière synthèse entre Extrême-Orient et Occident. La gloire arrive dès 1917.
Il excelle dans tous les genres, nature morte, nu, portrait, paysage, scènes religieuses. Il peint avec le même émerveillement les taquineries d’un chat que les ruelles pittoresques du vieux Paris. Converti au catholicisme en 1959, il se donnera pour prénom Léonard, en hommage au plus grand des dessinateurs : Vinci.
En 2018, Léonard Foujita entre dans le panthéon de la série artistique, avec son œuvre ’Le quai aux fleurs, Notre-Dame’ peinte en 1950 et donnée par l’artiste au Musée National d’Art Moderne - Centre Pompidou en 1951.







 Nos partenaires


La Poste    Logo Yvert et Tellier